Mésange : 5 avantages de sa venue dans votre jardin

Mésange : 5 avantages de sa venue dans votre jardin

Les oiseaux représentent des véritables auxiliaires les plus visibles au jardin. Il y a ceux qui se nourrissent exclusivement d’insectes qui envahissent les jardins. Parmi ces oiseaux bienfaiteurs, il y a la fameuse mésange. C’est l’oiseau par excellence que tout amateur du jardinage aimerait avoir à son chevet. La mésange est un précieux auxiliaire pour prendre soin des vergers et des potagers. Ce guide détaille quelques points essentiels sur la mésange et 5 avantages de sa venue dans le jardin.

La mésange en quelques mots 

D’après les ornithologues, la mésange appartient à la famille ancienne des Paridés, ordre des passériformes ou passereaux qui regroupe les oiseaux de taille petite à moyenne. Elle a un corps compact avec un cou court et épais ainsi qu’une tête ronde. Elle a des yeux vifs qui se montrent en alerte permanente et des ailes arrondies pour effectuer des vols limités.

La mésange fait partie des oiseaux cavernicoles qui se nichent et tapissent dans des cavités. Les mâles et femelles des mésanges sont presque identiques, sauf que la femelle est un peu plus pâle avec un bandeau bleu foncé au niveau de l’œil. Une mésange a une durée de vie moyenne pouvant atteindre jusqu’à 15 ans, mais sa fragilité n’excède pas 2 à 4 ans.

Quels sont les différents types de mésanges ? 

La mésange charbonnière

La mésange charbonnière est une mésange de grande taille (23 à 26 cm) qui pèse entre 16 à 21 grammes. Il dispose d’un manteau bleu verdâtre avec une tête noire, d’un bleuté brillant et le ventre jaune. Elle aime fréquenter les milieux boisés sans trop de conifères. Elle fréquente aussi les mangeoires et s’installe dans un nichoir de 34 mm de diamètre. Sa période de reproduction se passe durant le printemps et l’été. La femelle pond entre 2 à 6 œufs, et les couve pendant environ 14 jours, pour rester au nid jusqu’à 21 jours après l’éclosion.

La mésange bleue

De petite taille, la mésange bleue est facilement reconnaissable par son plumage bleu sur le dos et jaune sur le ventre. Elle a une forme un peu rondouillarde ayant un trait de caractère actif et très agile. Elle se reproduit entre avril et juillet pour pondre 9 à 13 œufs qu’elle couve pendant 15 jours au maximum. Les oisillons prennent leur envol à partir du vingtième jour et s’émancipent totalement au bout de 4 semaines.

La mésange noire

Ce qui diffère la mésange noire de la mésange charbonnière, c’est qu’elle est dépourvue de couleurs vives. Elle s’identifie aisément des autres mésanges par la présence de deux lignes blanches sur ses ailes. Elle fréquente abondamment les forêts conifères en paraissant infatigable et très actif. C’est l’oiseau le plus grand consommateur d’insectes nuisibles, donc le plus utile pour la culture. La mésange noire couve entre 8 à 10 œufs, et elle continue à les alimenter même quelques jours après leur premier envol.

Autres types de mésange

Outre ces trois types de message, il y a aussi :

  • La mésange boréale : plus rare et en déclin et vit dans les forêts de montagne
  • La mésange huppée : présence d’une huppe ébouriffée avec des dessins noirs et blancs sur la face.
  • La mésange nonnette : calotte noire englobant l’œil jusqu’à la nuque

Les avantages de la mésange pour votre jardin

Pour les passionnés du jardinage, avoir des mésanges dans le jardin procure de multiples avantages, car :

  • Il est le plus grand prédateur pour éliminer les chenilles processionnaires 
  • Il est aussi un prédateur pour ses autres congénères 
  • Il évite la prolifération des autres insectes dans le jardin comme les mouches, les araignées, les pyrales etc… 
  • Favorise l’écosystème
  • Apporte de la vie à votre jardin 

Mésange : comment leur installer un nichoir ?

Généralement, une mésange aime visiter les nichoirs installés au jardin, disposant d’un trou d’envol de 28 à 30 mm de diamètre. Pour mieux l’attirer, notamment en hiver, placez des boules de graisse et des graines de tournesol dans les mangeoires pour qu’elle s’y accroche.

Qu’est-ce que mange une mésange ? 

En général, une mésange mange particulièrement d’insectes et des graines de plantes cultivées (froment, orge, …). Elle aime aussi les graisses qui se trouvent à proximité des habitations en étant une assidue des mangeoires. Mais le régime alimentaire d’une mésange change en fonction de la saison

  • En été, la mésange est un insectivore qui se régale des petits invertébrés et leur larve : chenilles, araignées, lombrics, coléoptères, pucerons, …
  • Dès l’automne, elle mange de graines de tournesol et de cacahuètes non salées, et des fruits à coque dure
  • En hiver, elle devient plutôt végétarienne en mangeant des bourgeons, des fruits et baies, des demi-noix de coco, …

Comment nourrir une petite mésange ?

Une petite mésange est un oisillon qui a besoin d’une nourriture riche en protéine. Il faut lui donner des vers de terres coupées en petits morceaux, de la pâtée pour chat enrichie en jaune d’œuf. L’important est de ne pas lui offrir des aliments tout prêt, des croquettes humidifiées, d’aliments salés ou de produits laitiers. Assurez-vous de le nourrir toutes les heures et jamais la nuit, et tapotez doucement son dos pour l’inciter à ouvrir son bec. Pour son hydratation, donnez-lui des fruits gorgés d’eau en très petits morceaux et sans la peau.